Catégories
Formation

Formation habilitation électrique BT

Un employeur doit s’assurer que votre personnel, électricien ou non électricien intervenant dans un environnement électrique est bien informé et a suivi une formation habilitation électrique BT pour intervenir en toute sécurité et se préserver d’un accident de travail.

Formation habilitation électrique BT : Pourquoi habiliter ses salariés 

Toute entreprise doit répondre à cette obligation de formation habilitation électrique BT, mais elle va aussi s’assurer que ses collaborateurs sont informés et formés à la sécurité électrique, pour éviter les accidents de travail. Ceci est un complément des autres mesures de prévention.

Un accident de travail d’origine électrique coûte très cher à l’entreprise… Le nombre d’accidents de travail est finalement peu élevé, mais généralement, ils sont souvent graves. Ceux-ci surviennent la plupart du temps sur des installations restées sous-tensions ou non complètement consignées.  C’est pourquoi il faut bien étudier une situation avant intervention afin d’éviter les risques.

 Quelles sont les obligations de l’employeur ?

  • L’employeur est obligé de mettre à la disposition de ses salariés, et ce gratuitement, les EPI (équipements de protection individuelle) nécessaires et adaptés aux risques des missions confiées.
  • Il doit également vérifier régulièrement que ces mêmes EPI sont bien utilisées et portées.
  • Il va assurer la gestion et l’entretien des EPI, leur remplacement ou leur mise ne conformité si ce n’est pas le cas.
  • Enfin, l’employeur doit informer les employés quant aux risques auxquels ils sont exposés.

 Formation habilitation électrique BT : Pour qui ?

Toute personne intervenant sur les installations électriques (électriciens) ou dans leur voisinage (non électriciens).

 Formation habilitation électrique BT : Qui délivre l’habilitation ?

Le stagiaire, une fois formé, va recevoir un certificat d’habilitation électrique BT et c’est ensuite à l’employeur de lui délivrer son habilitation électrique.

Les symboles des habilitations électriques basse tension 

Habilitation électrique HO BO – pour les non électriciens

Même si aucune opération d’ordre électrique n’est réalisée, la personne a accès à des zones à risque spécifique électrique. Nous pouvons citer à titre d’exemple les artisans qui interviennent sur des chantiers comme les peintres, maçons, agents de nettoyage…). Ils n’ont pas à intervenir sur les réseaux électriques mais doivent connaître les risques et savoir comment réagir.

 Habilitation électrique BS BE Manœuvre – pour les non électriciens

BS : intervention élémentaire sur des circuits (maxi 400v) m : remplacement et raccordement de chauffe-eau, convecteurs, stores électriques, remplacement de fusibles, de lampes, de prises de courants…. (Gardien d’immeuble, plombiers, chauffagistes, peintres…)

BE Manœuvre : réarmer un disjoncteur, mettre hors tension un équipement ou une installation…. (Informaticiens, gardiens, personnel de production…)

 

Habilitation électrique BE essai – B1(V) – B2(V) – B2V Essai – BR – BC – H0(V) – pour les électriciens

B1V – B2V : les électriciens interviennent sur des ouvrages et installations électriques, remplacent des coffrets ou des armoires, balisent la zone de travail, vérifient la bonne exécution des travaux….

BR : Intervention générale d’entretien et des circuits : recherche de pannes, de dysfonctionnements, réalisation d’essais ou de mesures, remplacement de matériels défectueux, mise en service partielle et temporaire d’une installation électrique….

BC : consignation d’un ouvrage ou d’une installation électrique.

BE (essais) : Vérification du bon fonctionnement d’un ouvrage ou d’une installation.

Pour plus d’articles sur l’information digitale, pensez à nous visiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.