La pose d’un liner de piscine

Un liner de piscine n’est pas éternel et dure environ une dizaine d’années. Sa qualité, son entretien, le traitement de l’eau plus ou moins agressif, la fréquentation de la piscine, conditionnent sa durée de vie. Pour assurer une parfaite étanchéité au bassin, il est indispensable de le remplacer aux premiers signes d’usure. L’opération peut-être réalisée soi-même avec beaucoup de rigueur et quelques notions de bricolage.

La meilleure période pour changer le liner

La saison idéale est le printemps avec une température tournant autour de 15°C pour éviter d’avoir un liner tendu ou détendu. Par temps froid, en-dessous de 10°, le liner aura tendance a rétrécir et les plis de l’emballage resteront visibles. Par grande chaleur, le liner s’allongera. Saisissez votre chance et contactez un professionnel.

Les 3 étapes essentielles pour poser un liner

1) Mesurer les côtes pour commander le nouveau liner

La prise de côtes est une étape très importante et, de loin, la plus délicate. Il s’agit de mesurer les dimensions précises qui seront transmises au fabricant. Le liner devra s’adapter aux formes et aux dimensions de la piscine, épouser les angles et les escaliers. Une fois les côtes prises, un plan complet, transmis au fabricant mentionnera :

-Tous les angles et leur rayon
-La symétrie du bassin
-L’emplacement des équipements (coffre, escaliers…)
-Le système d’accrochage
-L’épaisseur du liner

Les mesures seront prises à l’horizontale (et non en suivant les pentes), avec une règle plate et un fil à plomb. Le liner livré, il sera stocké dans un lieu chaud et sec car la matière est particulièrement sensible au froid.

2) Préparer le bassin

-L’enlèvement de l’ancien liner

Après avoir vidé la piscine, on enlèvera toutes les brides, c’est-à-dire les pièces d’étanchéité situées entre le liner et la paroi maçonnée de la piscine. Ceci fait, on retirera le liner usagé et l’éventuel feutre de protection.

-Le nettoyage du bassin

Pour obtenir in fine, un liner aux dimensions exactes, posé sans défaut, il est impératif de nettoyer minutieusement le fond et les parois du bassin avec un balai aspirateur, la veille de la pose. La surface au sol doit être plane et exempte du moindre caillou qui risquerait de percer le nouveau liner. On en profitera pour éliminer toutes les aspérités avant de désinfecter les parois et le fond avec un produit fongicide et bactéricide.

3) Poser le nouveau liner

Avant de poser le nouveau liner on installera un feutre de protection pour l’empêcher de pourrir. Il s’agit d’une moquette imputrescible, anti-bactériennee et anti-contaminante qui s’achète en rouleau et se pose dans le sens de largeur par bandes les unes à côté des autres (jamais chevauchantes). Il se découpe à l’emplacement des skimmers et de toutes les pièces à sceller (buses de refoulement, prise de balai, projecteurs…) et se colle avec une colle spéciale pour moquettes. La pose d’un feutre facilite la pose du liner et offre un meilleur confort de baignade avec un contact plus «moelleux». Elle n’est cependant pas indispensable si la maçonnerie béton ou la structure acier est correcte et ne comporte aucune aspérité.

Pour poser le liner il est préférable d’être au moins 2 ou 3 personnes, selon la dimension de la piscine. Après avoir enlevé ses chaussures on descend le liner au fond du bassin. On l’étend ensuite en positionnant les angles (mentionnés dans la partie supérieure du liner), à égale distance des angles du bassin.

On distingue trois systèmes d’accrochage du liner

-Le système «Hung»

Un accrochage par profilé sur le mur du liner
On utilise le système Hung pour les piscines enterrées. Ce procédé consiste à fixer le liner à un rail au niveau des bords supérieurs de la piscine. Ce rail en PVC rigide ou en aluminium est préalablement fixé sur l’arase des parois. Ce système implique d’avoir un liner aux dimensions exactes. Le liner est livré avec un profilé en PVC soudé sur toute sa périphérie qui viendra s’encastrer dans le rail.
Le système Hung n’autorise aucune erreur dans la prise de mesures.

-Le système «Overlap»

Ce procédé est plus couramment utilisé pour les piscines hors-sol. Le liner est conçu sans profilé mais compte 15 cm supplémentaires que l’on rabattra sur la partie extérieure du mur (de l’autre côté du bassin) après avoir déposé les margelles. On découpera le surplus puis on bloquera le liner par un rail qui se clipsera en sa partie supérieure.

-L’accrochage Uni Bead

Egalement utilisé pour les piscines hors-sol, le liner sera conçu sur mesure et fixé sur les parois de la piscine avec un bourrelet périphérique en forme de T.

Plaquer le liner au fond du bassin

Il s’agira de vider l’air situé entre le liner et les parois avec un aspirateur industriel en coinçant le tuyau entre le liner et le sol, puis entre les parois. Le liner se plaquera aisément, une fois l’air aspiré. Cette étape est essentielle pour que le liner adhère parfaitement à la structure.

Remplir la piscine

Quand le liner semble bien positionné on débute le remplissage de la piscine en continuant l’aspiration. La pression de l’eau va plaquer définitivement le liner au sol dès que l’eau atteindra 10 cm de hauteur. C’est le moment de faire la chasse aux plis dès les premiers centimètres d’eau, en se mettant à genoux et en les repoussant avec les mains vers les parois.

Découper le liner pour les pièces à sceller

Lorsque l’eau atteint les pièces à sceller on installera les brides d’étanchéité que l’on positionnera sur un joint. On vissera de chaque côté avant de découper avec un cutter de la partie du liner à l’intérieur de la bride. On procède de la même façon avec les autres pièces à sceller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *