Catégories
Pratique

Comment procéder lors d’un transfert industriel ?

Le transfert industriel d’une entreprise est toujours une opération complexe. D’ailleurs, quand il s’agit d’un déplacement ou d’une relocalisation des ressources d’une entreprise, il est essentiel de bien maîtriser cet événement pour qu’il n’affecte pas l’activité de l’entité et sa compétitivité. Pour cela, une organisation spécifique et précise s’impose bien à l’avance afin d’assurer de bien mener ce changement industriel. 

Comment faut-il alors procéder lors d’un transfert industriel ? 

Bien rédiger un cahier de charges pour le transfert industriel

L’une des étapes cruciales pour bien préparer un transfert industriel est la rédaction d’un cahier de charges bien détaillée. En effet, cet outil comprendra toutes les données nécessaires afin de bien accomplir ce déménagement, par exemple l’ensemble de matériel qui va subir le déplacement. Le cahier de charges permet également de bien étudier les besoins de l’entreprise et les risques éventuels qu’elle peut courir. 

Par ailleurs, la rédaction d’un cahier de charges détaillée peut également être utile afin d’obtenir un devis précis auprès des déménageurs professionnels

Bien analyser le nouveau lieu 

Lors d’un transfert industriel, il est indispensable de faire l’état des nouveaux lieux de manière précise. Cette opération a pour but principal de déterminer de manière exacte les emplacements des différentes machines et le type de transfert à prévoir. Ainsi, l’état des lieux permet de faire une configuration adéquate de l’espace requis pour chaque équipement.

De cette manière, l’entreprise concernée peut définir facilement l’espace nécessaire pour le placement de ses équipements afin d’éviter tout gêné éventuel et toute complication potentielle qui peuvent surgir lors du de l’installation ou lors du fonctionnement des machines. 

Bien préparer les machines avant le transfert

Vérifier l’état des machines et des matériels à transférer avant le jour J est indispensable lors d’un transfert industriel. En effet, cette étape est cruciale afin de pouvoir identifier les besoins de chaque équipement durant son déplacement. Par exemple, les groupes hydrauliques et les robots nécessitent une manutention spécifique, tandis que d’autres machines ne nécessitent qu’un simple démontage et elles seront prêtes à être transférées. En outre, certaines machines peuvent nécessiter une vidange au préalable. N’hésitez pas alors à tout réaliser avant le jour J pour limiter le risque d’imprévus. 

Dans ce sens, il est recommandé de démonter les équipements de manière minutieuse et de choisir des moyens de transport sûrs afin de garantir leur bon fonctionnement une fois installés dans les nouveaux locaux.

Pour procéder à votre transfert industriel sereinement, il est conseillé de faire appel à des professionnels. D’ailleurs, ces derniers prennent en charge le conditionnement de vos équipements ainsi que leur transport. Grâce à leur expérience et au matériel dont ils disposent, ils peuvent veiller à ce que vos équipements ne subissent aucun dégât et aucun risque d’endommagement. 

Bien s’installer dans les nouveaux locaux

Une fois le transfert de toutes les appareils soit réalisé, il est temps de procéder à l’installation des machines dans le nouveau lieu professionnel. Cette étape implique le raccordement des machines, soit pour l’électricité ou pour les fluides. De même, il est essentiel de penser à l’ergonomie de chaque équipement afin que tout employé puisse travailler dans les meilleures conditions.

Par ailleurs, outre le transfert des machines, il est important de noter que le transfert industriel peut, dans certains cas, impliquer la réalisation de certaines démarches administratives. Principalement, ces démarches consistent au changement d’adresse auprès des organismes concernés et à l’élaboration des contrats d’énergie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.