LES RAISONS D’OUVRIR UN COMPTE PEL

Le Plan Épargne Logement (PEL) est un produit bancaire à double vocation. D’une part, c’est un produit d’épargne réglementée qui permet d’épargner, à un taux déterminé à la souscription, pendant une période de 4 à 10 ans. D’autre part, il permet d’obtenir un prêt immobilier.

Aujourd’hui, l’ensemble des grands établissements bancaires français offrent ce dispositif, après la signature d’une convention avec l’Etat. À quoi sert le PEL ? Est-il réellement avantageux d’investir dans un compte PEL ?

Aperçu sur le fonctionnement du PEL

Le Plan d’Épargne Logement est un compte d’épargne qui peut être conservé jusqu’à 15 ans. À partir de la quatrième année d’épargne, il permet d’obtenir un prêt immobilier pour financer l’achat d’une résidence principale.

Le PEL peut être ouvert dans n’importe quelle banque. Dans le cas où on dispose déjà d’un Compte Epargne Logement (CEL), le PEL doit être ouvert dans la même banque.

L’octroi du PEL passe par ces étapes :

1) Versement de l’argent sur le compte d’épargne. De ce fait, les intérêts seront cumulés au fur et à mesure.

2) Clôture du compte pour calculer, à partir des intérêts, le montant de la prime qui sera versée par l’Etat, en plus des droits acquis. Dans cette étape, l’Etat verse une prime (dont le montant s’élève à 5 335,71 euros), si le montant épargné est investi dans un prêt épargne logement. Cette prime n’est valable qu’à partir de la 3ème année. Entre la 3ème année et la 4ème année, le montant de la prime vaut la moitié. Mais à partir de la 4ème année, elle est versée dans son intégralité.

3) Demande d’un prêt immobilier, dans le cadre du PEL et dont la durée et le montant seront déterminés en fonction des droits acquis.

Pour ouvrir un compte PEL, il suffit de déposer au minimum une somme de 225 €. Il devient ensuite obligatoire de verser au minimum 540 €/an. Le compte peut être alimenté régulièrement, dans la limite totale de 61 200 €.

Les logements concernés par le PEL

Le PEL concerne uniquement une résidence principale et il n’est pas destiné à un logement dédié à la location. Ce prêt permet de financer :

  • L’acquisition d’une maison neuve ou ancienne,
  • L’acquisition d’un appartement neuf ou ancien,
  • Les travaux destinés à l’amélioration d’un habitat.

Qu’en est-il du taux de rémunération du PEL ?

Le Plan d’Épargne Logement a été lancé en 1986, pour aider les ménages à devenir propriétaires, lors d’une époque où les taux immobiliers étaient élevés. Ce dispositif consistait à ouvrir un livret d’épargne, pour cumuler un certain nombre d’intérêts et pouvoir obtenir un emprunt à taux préférentiel.

Les intérêts du PEL varient en fonction de son année d’ouverture. Notamment, depuis 2003, le taux de rendement était situé en moyenne de 2.50 %. Le 1er février 2015, ce taux est passé à 2 %.

Il est important de signaler que le PEL est un statut défiscalisé, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’impôts à payer sur les intérêts. De plus, il est interdit d’ouvrir plusieurs PEL.

Découvrez plus d’informations sur la presse en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *