Catégories
Gastronomie

Faire l’inventaire du stock cuisine

L’un des travails les plus durs et les plus fastidieux, mais surtout obligatoire en général dans le secteur alimentaire consiste dans l’inventaire du stock cuisine. Les interlocuteurs doivent notamment comprendre que faire un inventaire est plus qu’utile. Savoir faire usage de ces derniers est important. Pourquoi ? Parce que cela permet d’améliorer l’efficacité ainsi que la rentabilité d’une entreprise en général. Le stock cuisine est considéré comme l’outil de gestion idéal pour les restaurants.

Comprendre ce qu’est l’inventaire du stock cuisine

En général, les restaurateurs sont obligés de faire l’inventaire du stock cuisine et salle. Pour ce qui est de l’inventaire, ce dernier peut être défini comme servant à compter et à valoriser les articles des stocks d’un restaurant ou d’un commerce de bouche. Il est question donc de valoriser à un instant T les denrées afin d’avoir une estimation du total des valeurs de ces dernières. Les interlocuteurs ne le savent peut-être pas, mais le code du commerce rend obligataire le fait de faire un inventaire physique ainsi qu’une valorisation une fois par an dans le cadre de la clôture de l’exercice comptable. L’importance de l’inventaire de la matière première ou stock cuisine est ainsi démontrée. Il est question de jeter un coup d’œil aux ingrédients pour une meilleure gestion des ratios ainsi que des consommations.

Faire la valorisation des stocks

Pour valoriser le stock cuisine le plus simplement, il faut le faire au dernier prix connu facturé. Cette opération se fait dans le cas où le restaurant ou bien le commerce en bouche n’ont pas de fiches de stocks. L’inventaire est en général une exigence légale. Il sert à valoriser le stock au début et en fin de bilan. Il s’agit donc d’un document comptable obligatoire. C’est aussi un contrôle de gestion. Il permet donc de calculer la consommation de matière première dans le cadre d’une période donnée. Pour ce qui est de la réalisation de l’inventaire, il faut disposer d’une liste des produits pour prendre note des quantités en stock. Le plus important restant bien entendu d’identifier les unités et ensuite valoriser les articles de manière correcte. Pour ce qui est de la valorisation du stock de cuisines, il est possible d’utiliser deux techniques. Ces techniques sont notamment la méthode du prix moyen pondéré et la méthode du dernier prix. Des deux méthodes, la seconde est considérée comme étant la plus simple.

Passer par les logiciels de gestion de restaurant

Le processus de la gestion d’un restaurant ou d’un commerce de bouche est difficile. Pourquoi ? Parce que les prix fluctuent et que la quantité de données qui est brassée est trop importante pour que le personnel humain arrive à gérer le processus par eux-mêmes. Le logiciel de gestion est donc une nécessité. Ce dernier est connecté et les employés vont pouvoir réaliser les inventaires en filtrant par zone de stockage sans avoir à passer par des calculs. Ce genre de logiciel apporte de nombreux avantages comme de permettre d’analyser les données sur des périodes différentes, d’avoir une interconnexion des données, prix, fiches techniques, détail des factures, détail de vente des produits, ou encore de pouvoir faire un triage des plus gros écarts en quantité ou en coûts pour se focaliser sur ce qui est plus rentable. Les interlocuteurs doivent savoir que la réalisation de l’inventaire et l’étude de l’écart des stocks permet permettre de cibler les articles concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.