OÙ EN SONT LES TAUX DE PRÊT POUR TRAVAUX CETTE ANNÉE ?

Le marché des crédits à la consommation est très dynamique en France. Notamment, les crédits obtenus par les particuliers ont progressé de +6,7 % en septembre 2019. De plus, environ 10 millions de Français, soit 1 sur 5, déclarent avoir au moins un crédit à la consommation en cours. Plus précisément, le prêt travaux est le deuxième crédit à la consommation le plus sollicité par les Français. Puisque ce marché est un marché porteur, les banques n’ont pas raté l’occasion d’en bénéficier. Alors, quelle banque doit-on choisir pour obtenir le meilleur taux de prêt travaux ?

Zoom sur les meilleurs prêts travaux en début 2020

Selon des simulations effectuées sur les sites des sociétés de crédit, en début 2020, il y a 4 banques pionnières dans ce domaine, qui présentent des offres intéressantes.

Chez la banque Cetelem, pour un prêt travaux de 40 000 €, cet emprunt est remboursable sur 8 ans à raison de 504 €/mois. Pour un petit chantier d’environ 10 000 €, le prêt est remboursable à raison de 126 €/mois, sur la même durée.

Yelloan : la start-up filiale de la Société Générale permet d’obtenir un prêt sur 120 mensualités. Par exemple, pour un chantier de 40 000 €, elle offre un remboursement sur 10 ans, à raison de 428 €/mois. Pour un prêt travaux pas cher, de 10 000 € par exemple, l’enseigne propose un remboursement sur 7 ans, pour des mensualités de 164 €/mois.

La banque Casino offre un emprunt remboursable sur 7 ans, quel que soit le montant du prêt. Il sera remboursable à 5,70 %. Notamment, les échéances d’un prêt travaux de 10 000 € valent 144 €/mois.

Avec Cofidis, on peut obtenir un emprunt de 40 000 € remboursable sur 7 ans pour des mensualités de 504 €/mois. Pour des travaux moins onéreux de 10 000 €, le prêt sera remboursable sur 6 ans, à raison de 126 €/mois.

Les astuces à connaître pour bénéficier d’un prêt à un meilleur taux

Le crédit à la consommation devient un crédit immobilier quand son montant dépasse 75 000 €. À cet effet, les mensualités peuvent être allongées sur une durée plus longue, ce qui fait réduire le montant des remboursements. Un autre avantage important à signaler est que le taux immobilier maximum applicable devient moins cher que le taux de crédit à la consommation moyen.

Les enseignes bancaires peuvent intervenir aussi pour financer les travaux à effectuer soi-même, à condition qu’ils ne concernent pas l’amélioration de la décoration. Ces travaux impliquent les activités de bricolage que le propriétaire est capable de réaliser soi-même, comme la peinture des murs et la pose de papier peint.

Comment obtenir ce type de prêt ?

Commencer par obtenir un devis pour les travaux à réaliser. La procédure pour obtenir un prêt pour ce type de travaux consiste à tout d’abord se rendre dans un magasin de bricolage et demander un devis détaillé relatif à tous les outils et matériaux nécessaires au travaux. C’est le document dont a besoin l’enseigne bancaire pour débloquer les fonds.

Pour un emprunt immobilier, il faut se protéger contre les vices de construction et ses répercussions indésirables, comme l’incapacité du client à rembourser son emprunt. Pour cela, les enseignes bancaires préfèrent que les travaux soient assurés par une assurance dommage ouvrage. Cette garantie couvre tous les travaux jusqu’à 10 ans après leur réalisation et permet au client de bénéficier d’une indemnisation rapide contre les vices et malfaçons de construction survenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *