Petit guide sur la rédaction d’un mémoire technique !

Pour répondre à un marché public, vous deviez rédiger un mémoire technique ou un mémoire explicatif. En effet, il s’agit d’un document qui comporte toutes les informations nécessaires sur votre entreprise ainsi que sur votre offre. Il permet à l’acheteur de vous connaître et de pouvoir vous comparer par rapport aux autres entreprises candidates. Et votre chance d’être retenue dépendra entièrement de la qualité de cette mémoire technique. Donc, pour vous aider à bien rédiger votre mémoire et aussi pour vous aider à remporter le marché, voici quelques conseils efficaces et faciles à réaliser.

Quelques astuces sur le fond et sur la forme d’un mémoire technique

La première chose que vous devez savoir est qu’il est ici question de chercher les plus belles argumentations qui pourraient promouvoir votre entreprise, optimiser votre réponse et valoriser votre offre. Par conséquent, il faut que vous essayiez de démontrer au maximum vos aptitudes et votre savoir-faire professionnel. Il faut aussi que vous précisiez clairement dans le mémoire technique vos moyens techniques et humains ainsi que votre capacité financière à réaliser les travaux. Et n’oubliez pas d’exposer une méthodologie performante et convaincante qui pourrait vous démarquer de vos concurrents.

Ensuite, vous devez penser à rédiger un document unique et personnalisé. C’est-à-dire qu’à chaque fois que vous avez à répondre à un appel d’offres, vous devez créer un nouveau mémoire qui est adapté spécialement à ce dernier. Ce qui signifie donc que vous ne deviez en aucun cas copier les lignes des antécédents ouvrages et que vous ne deviez pas non plus donner des informations inutiles. L’idéal est de vous concentrer sur les points qui sont exigés par l’acheteur, ou autrement dit, d’insister sur ce que ce dernier attend de vous.

Quelques astuces sur la forme d’un mémoire technique

Par ailleurs, il faut aussi que vous compreniez ce que l’acheteur ainsi que ce que la collectivité attendent de vous. Ainsi, vous pourrez par exemple illustrer votre ouvrage avec des photos ou avec des pièces justificatives qui vont inciter l’acheteur à lire votre mémoire jusqu’à la fin et qui sera aussi garant d’une bonne note. Il en est de même pour la structure et sur la police que vous attribuiez à votre texte, n’hésitez pas à bien les harmoniser et à bien soigner la forme de votre document. Comme petite astuce, il est préférable de ne pas employer trop de couleurs et aussi de toujours numéroter les pages.

Les éléments clés d’un mémoire technique

Pour résumer les principaux éléments qui doivent figurer dans votre mémoire technique appel d’offre, il y a lieu de citer : le nom de l’entreprise, sa raison sociale, son secteur d’activité, son historique, son savoir-faire, le contexte général, les objectifs du marché, le déroulement de la prestation, le planning, les livrables, les préconisations, les indicateurs de suivi, les indicateurs d’évaluation de la mission, les références, les partenaires, les témoignages clients et les documents annexes.

Un mémoire technique, un document confidentiel

Notez qu’un mémoire technique n’est pas communicable, c’est-à-dire qu’il doit rester confidentiel et ne doit pas être transmis à d’autres personnes ou à d’autres entreprises. D’ailleurs, un mémoire technique respecte le secret industriel et commercial. Mais ceci ne vous empêche pas de faire relire votre mémoire technique à une personne de confiance pour voir si votre rédaction est bonne.

Découvrez par la suite, comment être 1er sur Google?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *