Catégories
Actualité

Quelle touche de modernité présentera le métro moscovite d’ici l’année 2025 ?

Les problèmes de trafic routier comme des bouchons sont très fréquents dans les grandes villes. En effet, pour des villes dont la population est estimée en millions d’habitants, il est très souvent difficile de gérer la circulation automobile. Les axes les plus utilisés se transforment en des kilomètres de bouchons qui prennent des heures à se défaire. C’est le cas à Moscou où les embouteillages bloquent le périphérique et les grandes artères de la ville. Pour y remédier, des travaux d’aménagements ont été lancés depuis 2017 afin d’étendre et moderniser le métro moscovite.

Relier la ville de Moscou et sa périphérie

Pour les millions de Moscovites habitant en périphérie, ils n’ont que comme alternative l’usage des véhicules automobiles pour se rendre au cœur de la capitale afin d’y travailler. Vu tous ceux qui prennent départ certainement à la même heure, des embouteillages monstres se forment sur le périphérique.

L’ambition d’agrandir le métro de Moscou vise aussi à créer une ligne autour de la ville puis à mettre en place des tronçons qui feront une boucle afin de relier le tout aux lignes existantes. Ce qui permettra de faire directement la jointure entre la périphérie et le centre-ville de Moscou.

En dehors de l’agrandissement du métro, le projet vise également à moderniser l’ensemble su système. Les nouveaux trains devraient être à la pointe de la technologie avec Wifi et prises USB. Ils bénéficieront également d’une bonne isolation. Cela serait entre autres utiles face aux hautes températures. L’intérieur du métro sera mieux aéré et offrira plus de confort.

Enfin, les autorités de la ville pensent surtout qu’avec un métro modernisé, les Moscovites utiliseront davantage ce moyen de transport plutôt que les véhicules. Ce qui permettrait de réduire la circulation automobile de près de 10 %.

Des trains conçus par la société ferroviaire russe Transmashholding

Sur les nombreuses entreprises ayant répondu à l’appel d’offres de la mairie pour l’extension du métro moscovite, une seule a été sélectionnée. Il s’agit de la structure ferroviaire Transmashholding dirigée par le célèbre homme d’affaires russe Iskander Makhmudov et Andrey Bokarev. La structure en question a déjà réalisé pour le métro moscovite plus de 1500 rames.

Quant à la conception des trains, l’entreprise Transmashholding délègue cette tâche à son usine Tver Carriage Works et plus d’une centaine de rames ont déjà été construites depuis le début des travaux en 2018. Enfin, on estime un besoin de 23 trains à construire pour 150 millions d’euros et un coût global du projet à 265 millions d’euros.

Bon à savoir : À propos des principales sources de financement des communes

La taxe locale

Les taxes sont des paiements effectués par tous les habitants de façon régulière dans les communes. Elles représentent d’ailleurs les principales sources de financements et les plus importantes sont les taxes d’habitation et les taxes foncières. En ce qui concerne le premier type de taxe, celui-ci est payé par tous les habitants de la ville. Quant à la taxe foncière, elle est payée par les habitants qui disposent en plus de biens immobiliers.

La détermination du montant de la taxe foncière se calcule par une estimation des loyers et le taux qui est prédéfini par chaque municipalité. Les pouvoirs publics sont d’ailleurs les autorités en charge cette détermination de la taxe foncière.

Les subventions de l’État

Le nombre d’habitants variant d’une commune à une autre, il est difficile de percevoir des taxes égales. Un pan du système de décentralisation stipule qu’il est du devoir du pouvoir central d’apporter certaines subventions. Ainsi, l’État offre des financements par ville ou commune et celles les plus modestes sont privilégiées pour recevoir l’aide.

Les emprunts auprès de structures bancaires

Les communes ont la possibilité de recourir à des emprunts bancaires. Le mode de financement étant bien encadré, les fonds ne servent qu’à la construction de centre de loisir ou d’acquisition d’équipements durables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.