Catégories
Bien-être

Tout savoir sur la mélatonine

Perçue comme étant un somnifère naturel, la mélatonine a des effets considérables sur notre santé. De nombreuses recherches reconnaissent ses implications dans de nombreuses fonctions de notre organisme. Dans cet article, nous faisons le point sur la mélatonine et ses effets.

Qu’est-ce que la mélatonine ?

En complément des effets naturels de la mélatonine, l’achat sommier vous aide à renouer avec une nuit de sommeil réparateur. La mélatonine est une hormone sécrétée par la glande pinéale du cerveau, en réponse à l’obscurité. Elle est responsable de la régulation du processus de veille et de sommeil, ou rythme circadien. Également appelée « hormone du sommeil », elle est sécrétée en grande quantité le soir. Sous l’effet de la lumière du jour, sa production ralentit. Par ailleurs, la mélatonine est fabriquée en laboratoire, sous forme de médicaments ou de compléments alimentaires.

Primordiale pour l’organisme, la mélatonine permet de réguler les cycles de sommeil et elle permet d’aider le corps à s’adapter aux changements de saison.

La mélatonine et l’endormissement

Suivant le besoin, la mélatonine peut agir sur le cerveau de deux façons. D’une part, elle peut favoriser le sommeil. D’autre part, elle aide à synchroniser le rythme de veille et de sommeil. Elle exerce ainsi une action sur les troubles du sommeil liés aux dysfonctionnements de l’horloge biologique. Parmi ces troubles figurent les symptômes de dérèglement de la phase de sommeil ou SRPS. Ces personnes tardent à trouver le sommeil et, par conséquent, tardent à se réveiller. La mélatonine serait efficace pour des troubles du sommeil comme les réveils précoces ou les insomnies chroniques.

La mélatonine et les cas d’insomnie

Selon de nombreuses études, la mélatonine diminue le temps d’endormissement. Cependant, elle n’améliore pas de façon notable la qualité et la durée du sommeil. En effet, la mélatonine pousse à la somnolence et au sommeil. Elle est également capable de freiner les troubles du sommeil. Dans tous les cas, les mesures d’évaluation du sommeil et les doses de mélatonine varient fréquemment. La vie de la mélatonine ne dure que 20 minutes, ce qui explique les limites de son efficacité limitée. Son effet d’endormissement est rapide et transitoire, et dure entre trois et quatre heures. De plus, la mélatonine doit être administrée à un moment et à un dosage précis. En raison de la variation des troubles d’une personne à une autre, la mélatonine a des effets positifs chez certains, et aucun chez d’autres.

D’autres effets de la mélatonine

La mélatonine, développée sous la forme de médicaments ou de compléments alimentaires, est souvent associée à des plantes sédatives comme la valériane ou la passiflore. Elle a des effets bénéfiques sur des personnes qui présentent un retard de phase. Elle peut cependant présenter quelques effets indésirables, dont la nausée, les maux de tête, les crampes abdominales, la diarrhée, les étourdissements… Dans certains cas liés à l’insomnie, elle entraîne une diminution de la vigilance chez une personne. La prise de mélatonine est ainsi proscrite pour les personnes en charge d’activités qui nécessitent une vigilance soutenue. Tenant compte de ces effets secondaires, l’achat sommier constitue une excellente alternative en complément de la prise de mélatonine.

La prise de mélatonine

Le protocole de base pour la prise de mélatonine est de trois à quatre heures avant le temps d’endormissement spontané. C’est-à-dire vers 23 heures ou entre 2 et 3 heures du matin. La mélatonine peut être délivrée, sans la prescription d’un médecin, pour des doses inférieures à 2 mg, mais avec précautions. Privilégiez toujours son achat en pharmacie, car des études ont démontré que la qualité des gélules en boîte contenant cette substance est très variable. Des impuretés seraient potentiellement toxiques pour l’organisme. Il est fortement recommandé de demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Il pourrait en effet exister un risque d’associer la mélatonine à des médicaments comme des anticoagulants. La posologie souvent prescrite lors de la prise de mélatonine est de 1 mg, à prendre 30 min avant d’aller au lit, sans dépasser les 2 mg conseillés par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.